5 idées pour un intérieur plus lumineux

Selon une étude réalisée en 2013 par Velux, la luminosité est l’un des premiers critères de choix pour un logement chez les français : 3/4 des français souhaitent ainsi privilégier la lumière naturelle à la lumière artificielle dans leur maison, et 62% d’entre eux craignent le manque de lumière.

Pour 85% des français, un logement lumineux pourrait ainsi déclencher un coup de cœur lorsqu’ils louent ou achètent un bien. Cette étude illustre bien le fait qu’avoir un intérieur lumineux est très important : cela améliore notamment le bien-être et la santé au quotidien, mais permet également de mieux absorber la vitamine D qui joue un rôle central dans le système immunitaire. Cela joue aussi sur le moral et sur le stress, et permet de mieux réguler son rythme biologique et de trouver plus facilement le sommeil le soir venu.

Cependant, si vous vivez dans un logement sombre qui bénéficie de peu de lumière naturelle, ce n’est heureusement pas une fatalité ! Voici cinq astuces, adaptées aussi bien aux maisons qu’aux appartements, mais aussi aux locataires ou aux propriétaires, qui peuvent vous permettre de gagner en luminosité dans votre logement, selon vos possibilités et votre budget.

  1. Réfléchir à la disposition des pièces
  2. Créer un maximum d’ouvertures
  3. Eviter les obstacles extérieurs
  4. Utiliser des astuces déco
  5. Mettre à profit votre extérieur

 

  1. Réfléchir à la disposition des pièces

Ainsi, lorsque l’on fait construire sa maison, l’orientation des pièces va avoir toute son importance. C’est notamment un critère très bien pris en compte dans le cadre d’un projet conçu de façon bioclimatique comme c’est le cas pour nos maisons Homaj (voir l’article dédié sur notre site).

Il est ainsi important d’orienter ses pièces de vie suivant leur usage et la course du soleil dans le ciel : ainsi, il peut-être judicieux de placer la cuisine ou la chambre parentale à l’est par exemple, afin de bénéficier de la lumière le matin au réveil. Au contraire, orienter sa pièce de vie au sud-ouest permet de profiter de la lumière naturelle jusqu’au soir.

Dans un logement ancien, peut aussi être envisagé d’abattre des cloisons non porteuses (ou faire poser un IPN à la place de cloisons porteuses) pour créer des pièces plus grandes et faire bénéficier d’un espace aveugle (couloir, entrée) de plus de lumière.

 

2. Créer un maximum d’ouvertures

Si vous faites construire votre maison, outre la disposition des pièces, faites également très attention à la taille et à l’emplacement des ouvertures : choisissez les plus grandes ouvertures possibles, avec des montants fins pour maximiser la surface vitrée. Il faut cependant éviter au maximum d’orienter les ouvertures plein nord : cela n’apporte pas beaucoup plus de lumière et cause d’importantes déperditions thermiques, et donc une surconsommation énergétique. 

Si vous êtes propriétaire d’un logement ancien, selon la période à laquelle votre logement a été construit, les ouvertures seront plus ou moins grandes et plus ou moins bien orientées. Si vous rénovez votre maison, il est ainsi possible d’agrandir les ouvertures existantes offrant la meilleure orientation en transformant une fenêtre en porte-fenêtre par exemple, ou en réunissant deux fenêtres pour former une baie vitrée. Mais il ne faut pas oublier que la lumière peut venir aussi du haut : fenêtres de toit, puits de lumière, il existe différentes possibilités pour apporter de la lumière même dans une pièce “aveugle” ou n’offrant pas une belle vue. 

3. Éviter les obstacles extérieurs

Parfois certains éléments extérieurs peuvent masquer la luminosité (palissade, grands arbres). Bien entendu, s’il s’agit de la maison du voisin vous ne pouvez rien y faire, mais n’hésitez pas à tailler voire à couper vos arbres de très grande taille qui masqueraient la lumière. 

Et si vous avez l’âme d’un jardinier et que vous choisissez de planter des arbres, prenez en compte le fait qu’ils vont grandir ! Plantez-les loin de vos fenêtres et choisissez des espèces qui ne prennent pas trop de hauteur.

 

4. Utiliser des astuces déco

Si vous ne pouvez pas engager de lourds travaux de rénovation ou faire construire la maison de vos rêves, il existe heureusement des astuces à moindre coût ! 

Tout d’abord, investissez dans un rouleau à peinture et repeignez vos pièces en blanc, des murs au plafond ! Avoir des murs clairs dans les pièces les plus sombres et les moins bien exposées permet de réfléchir au maximum la lumière naturelle.

De plus, l’installation d’un grand miroir face à une fenêtre, outre le fait d’agrandir visuellement la pièce, permet aussi de gagner en luminosité !

 

5. Mettre à profit votre balcon, terrasse ou jardin

Vous pouvez désormais aussi agir à l’extérieur de votre maison ou de votre appartement, pour un coût modéré : il existe des réflecteurs de lumière, pouvant s’installer sur un balcon, un rebord de fenêtre ou encore dans un jardin, capable de concentrer la lumière et de l’envoyer directement chez vous ! 

Ainsi, la société lilloise Espaciel commercialise différentes solutions capables d’apporter plus de lumière dans votre intérieur. Leur dernier produit allie d’ailleurs capteur solaire et miroir : il s’agit d’un réflecteur intelligent, motorisé et 100% autonome, capable de changer son orientation au cours de la journée afin de s’adapter à la course du soleil. Cela garantit ainsi de bénéficier de dix fois plus de luminosité tout au long de la journée.

Conçu et fabriqué en France, ce nouveau réflecteur vient tout juste d’être lancé et vous pouvez d’ores et déjà le précommander !

 

Retour aux actualités

Téléchargez gratuitement nos ebooks !

Le guide de la construction écologique

Découvrez les différentes étapes d'un projet de construction, et la liste des questions à se poser pour définir ses priorités en terme d'habitat !

Tout savoir sur la RE 2020

La RE 2020 doit entrer en application en janvier 2022, et pourtant elle fait déjà beaucoup parler ! Pour tout savoir à son sujet, nous avons concocté un guide spécialement pour vous.

La gestion de l'eau

Lorsqu'on souhaite devenir autonome en énergie, il est légitime de s'interroger sur une autre ressource précieuse : l'eau. Si elle est plus simple à stocker que l'énergie, son utilisation est en réalité très encadrée.