Les éco-résolutions pour la rentrée 2021

C’est la rentrée ! Et la rentrée c’est un peu comme une sorte de nouvelle année et quoi de mieux qu’une nouvelle année pour prendre de nouvelles résolutions ? Les enjeux écologiques sont de plus en plus au cœur de nos préoccupations, alors voici 10 nouvelles éco résolutions à prendre pour diminuer son empreinte carbone, qui nous ont été partagées par notre partenaire ekWateur !

  1. Limiter les emballages

Si réduire ses déchets est déjà un geste essentiel à adopter, afin de ne plus voir sa poubelle déborder sans cesse, il est possible d’aller encore plus loin ! Certes, recycler une est un bon réflexe, mais souvenez-vous que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas ! Aujourd’hui en France il existe environ 140 épiceries spécialisées dans la vente en vrac selon Célia Rennesson, directrice de l’association Réseau Vrac. Et contrairement aux idées reçues, on ne trouve pas que du riz et des pâtes, on y trouve également des huiles, du café et même des produits de beauté ou encore de la lessive. En fait ces épiceries sont de véritables petits marchés 😉.

  1. Consommer local et de saison

On reste dans l’alimentation et la deuxième éco résolution c’est de manger local. Et qui dit « manger local » dit « manger de saison ». Pourquoi est-ce si important ? Tout d’abord si ce sont des produits de saison, ce sont des produits frais qui ne subissent aucune altération de leurs nutriments. D’un point de vue écologique, ils ne font pas le tour du monde pour finir dans votre panier. Cela signifie qu’ils n’ont pas reçu de conservateurs ni été réfrigérés de manière intempestive, et ça, ça fait du bien à la planète ! Enfin consommer local et de saison c’est limiter les intermédiaires entre le producteur et le consommateur. Ainsi, vous savez plus clairement d’où proviennent vos aliments.

Consommer local n’est pas impossible en ville ! En effet il existe de plus en plus de nouvelles solutions comme les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne). Ces associations permettent d’établir un contrat solidaire entre un groupe de consommateurs et un producteur durant une saison de production. Selon les aléas de la production, le consommateur récupère son panier. Le consommateur consomme donc uniquement ce qui a été produit durant la saison.

  1. Limiter sa consommation de viande

Pour les amateurs de viande l’idée n’est pas de stopper votre consommation, simplement de la réduire. En effet si le monde souhaite agir contre le réchauffement climatique il est important que la consommation globale de viande soit réduite de manière drastique. En général, les personnes végétariennes émettent jusqu’à 2,5 fois moins de CO2. Afin de tendre vers une alimentation plus durable, l’idée serait de passer de 1,5kg de viande par personne chaque semaine à seulement 500g. Comment ? En introduisant plus de légumes dans vos assiettes et limitant à la viande à un repas par semaine. Il est tout à fait possible de réduire sa consommation de viande sans se priver. Vous trouvez ça difficile ? Et si on essayait avant de dire ça ?

  1. Fabriquer ses propres produits ménagers et cosmétiques

On ne va pas se mentir, tous nos flacons en plastique qui envahissent notre salle de bain et le dessous de notre évier de cuisine sont un véritable désastre pour notre environnement. Bon, on ne dit pas qu’il faut arrêter de prendre soin de soi et de nettoyer sa maison, cependant nous pouvons le faire de manière différente. La solution ? Réaliser tous ces produits soi-même grâce au DIY (Do It Yourself) !

Par exemple grâce à ekWateur, fournisseur d’énergie renouvelable, vous pourrez apprendre à créer votre shampoing solide et écologique vous-même pour entretenir vos doux cheveux. De plus vous pouvez utiliser un doux savon de Marseille pour prendre soin de votre corps. Croyez-nous, il sera tout aussi efficace que votre gel douche habituel.

Pour ce qui est des produits ménagers, même chanson, vous pouvez les créer vous-même. Par exemple vous pouvez vous amuser à créer votre propre lessive ou encore votre liquide vaisselle naturel et écologique.

  1. Composter ses déchets verts

En 40 ans, nos ordures ménagères ont doublé en France. Une fois de plus il est urgent de réduire nos déchets. Sachez que de composter peut nous amener à réduire de 20 à 30% nos déchets ménagers. Il existe des guides ou des articles pour réaliser votre propre compost. Alors non, contrairement aux idées reçues, le compost n’est pas réservé aux personnes qui habitent à la campagne, vous pouvez également le réaliser en appartement et pour ce faire on peut recourir aux lobricompostage. C’est tout simplement composter ses déchets grâce à des vers de terre, aussi appelés « lombrics ».

Si vous avez la chance d’avoir un jardin avec votre propre petit potager, entretenir un compost c’est posséder un véritable engrais biologique permettant de nourrir vos végétaux. Et si vous tentiez l’expérience ?

  1. Adopter une mobilité durable

Qu’est-ce que c’est que la mobilité durable ? C’est tout simplement l’utilisation de modes de transport jugés moins nuisibles pour l’environnement. Alors pour être un peu plus précis ce type de mobilité englobe la marche à pied, la trottinette, le vélo ou encore les transports en commun. Il faut savoir que selon l’ADEME, 80% des gaz à effet de serre sont dus au transport routier dont 30% à l’usage de la voiture. Alors si vous le pouvez, laissez votre voiture au garage et optez pour un mode de déplacement plus durable.

Sachez que pour ceux qui le peuvent, passer au vélo ou à la marche à pied est une super résolution écologique pour cette rentrée 2021. Vous faites du bien à votre corps en faisant du sport quotidiennement et en plus de ça vous faites du bien à la planète. Et ça n’est pas tout, pratiquer cette activité permet également de faire baisser votre tension artérielle, votre taux de mauvais cholestérol, votre taux de glucose et cela a également un impact sur votre humeur, votre stress et votre mémoire. Oui oui, tout ça en même temps !

En plus, si vous souhaitez investir dans un vélo électrique, des aides à l’achat peuvent vous être allouées.

  1. Limiter son empreinte numérique

Plutôt que d’acheter un téléphone tout neuf pour cette rentrée, pourquoi ne pas opter pour un produit reconditionné ? Pourquoi ne pas le faire réparer s’il tombe en panne ? Limiter le stockage de ses données en ligne, utiliser un moteur de recherche plus responsable ou encore couper tous ses appareils en veille, tout ceci vous parait peut-être anodin cependant il permet de réduire considérablement son empreinte numérique. Selon l’ADEME, aujourd’hui le secteur du numérique représente 4% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Ce chiffre pourrait bien doubler d’ici 2025 au vu de la forte augmentation de nos usages.

Alors pour cette nouvelle rentrée, limitons notre utilisation numérique au maximum afin de limiter notre empreinte carbone

.

  1. Faire des économies d’énergie

Stopper le gaspillage d’énergie commence par le contrôle de l’isolation de votre logement. Nous déclarons la chasse aux fuites d’air ouverte ! Un logement bien isolé va vous apporter un confort thermique ainsi qu’une conservation de la chaleur en hiver et ainsi éviter de faire flamber votre facture.

Une autre résolution pour faire des économies d’énergie c’est d’investir dans des multiprises avec un petit interrupteur. Fini les appareils en veille qui consomment de l’énergie pour rien. Et oui, en moyenne toutes ces petites veilles vous coutent entre 10 et 15€ par an. C’est toujours ça de gardé dans votre portemonnaie, et moins d’énergie gaspillée.

 

  1. Recycler ses vêtements usagés

Lorsque vous ne portez plus un vêtement, plutôt que de le jeter, pensez à le vendre, à en faire don à une association caritative ou bien de le déposer à une borne de collecte. Ainsi vos vêtements pourront être réutilisés ou recyclés !

De votre côté vous pouvez également aller chiner dans les brocantes ou dans les friperies, vous pourriez y trouver votre bonheur 😉.

  1. Souscrire auprès d’un fournisseur d’énergie renouvelable

Enfin, la rentrée est souvent le moment pour changer de fournisseur d’énergie. Agir pour l’environnement c’est aussi souscrire chez un fournisseur d’énergie verte. Aujourd’hui l’énergie repose à 80% sur les énergies fossiles qui diminuent peu à peu. Il est donc temps d’agir !

Fournisseur engagé dans la transition énergétique et écologique, ekWateur propose de l’énergie 100% renouvelable provenant de centrales solaires, hydrauliques, éoliennes ou thermiques. De plus leur biométhane est produit à partir de déchets organiques. Tout ça en bénéficiant de prix du kWh inférieur à celui du TRV. Bien sûr que non vous ne rêvez pas !

 

Retour aux actualités

Téléchargez gratuitement nos ebooks !

Le guide de la construction écologique

Découvrez les différentes étapes d'un projet de construction, et la liste des questions à se poser pour définir ses priorités en terme d'habitat !

Tout savoir sur la RE 2020

La RE 2020 doit entrer en application en janvier 2022, et pourtant elle fait déjà beaucoup parler ! Pour tout savoir à son sujet, nous avons concocté un guide spécialement pour vous.

La gestion de l'eau

Lorsqu'on souhaite devenir autonome en énergie, il est légitime de s'interroger sur une autre ressource précieuse : l'eau. Si elle est plus simple à stocker que l'énergie, son utilisation est en réalité très encadrée.